Investissement dans l’immobilier locatif : est-ce intéressant ?

la vente à réméré
Portage immobilier et vente à réméré : y a-t-il une différence ?
août 30, 2023

Investissement dans l’immobilier locatif : est-ce intéressant ?

salaire investir dans l'immobilier

salaire investir dans l'immobilier

Parier sur l’immobilier pour réaliser des profits a toujours été l’une des manières les plus courantes d’investir. En pratique, il s’agit d’acheter un bien immobilier dans le but de le rentabiliser à court ou à long terme, soit en le revendant, soit en le louant. Dans ce texte, nous nous concentrerons sur la seconde option, en analysant les avantages et les inconvénients de l’investissement dans l’immobilier locatif, les meilleures villes où investir et les moyens les plus efficaces de gérer votre patrimoine immobilier. Voici ce qu’il faut savoir.

Investir dans l’immobilier locatif : quand et pourquoi est-ce rentable ?

Investir dans l’immobilier locatif est-il rentable ? La réponse n’est pas univoque : elle dépend de nombreux facteurs qu’il convient d’évaluer soigneusement avant de se lancer :

Le capital disponible

Pour acheter un bien immobilier, qu’il s’agisse d’un immeuble entier, d’un mini-appartement ou d’une maison de plage, il faut disposer d’une somme initiale, c’est-à-dire de la valeur que l’on souhaite investir. Cela influe sur le rendement de l’investissement, qui se calcule en divisant le revenu annuel net (c’est-à-dire après les dépenses) par le capital investi. Plus le capital initial est élevé, plus le rendement est faible. Par exemple, si vous investissez 50 000 euros dans un bien immobilier qui produit un revenu annuel net de 5 000 euros, le rendement est de 10 %. En revanche, si l’on investit 100 000 euros dans le même bien, le rendement tombe à 5 %.

Le marché immobilier

La valeur des biens immobiliers varie dans le temps, en fonction de l’évolution de l’offre et de la demande, des taux d’intérêt, de l’inflation, de la situation économique et sociale, etc. Transformer un capital en revenu en misant sur une location, c’est donc investir dans une perspective à long terme. En effet, car il s’agit d’un investissement illiquide, c’est-à-dire difficile à convertir en liquidités en cas de besoin. Du reste, le risque de dévaluation du bien doit être pris en compte. Pour minimiser ces risques, c’est important de choisir des biens de qualité, dans des zones bien desservies et avec une bonne demande locative.

Impôts

Avant de procéder à l’achat d’un bien immobilier à revenu, c’est important de calculer tous les frais, y compris les impôts, à payer tant au moment de l’achat qu’au cours de la gestion : les droits d’enregistrement, d’hypothèque et de cadastre. Ils varient selon qu’il s’agit d’une première ou d’une deuxième résidence, et se situent autour de 10 % de la valeur du bien, mais aussi ceux sur les revenus locatifs, qui dépendent du type de contrat et du régime d’imposition choisi, ordinaire ou forfaitaire.

C’est donc clair que pour réaliser un investissement immobilier judicieux, il faut être informé et conscient de tous ces aspects. De cette façon, on peut déterminer quel salaire investir dans l’immobilier. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, le mieux est de demander conseil à un spécialiste comme Gridky. Ses experts sont en mesure de vous accompagner pour réaliser un investissement sécurisé et rentable. On peut aussi trouver des vidéos explicatives sur la plateforme afin de mieux comprendre les tenants et aboutissants de ce genre de placement. Enfin, le portail vous offre un bilan patrimonial gratuit et une aide à la recherche de financement.

Investir dans l’immobilier locatif, dans quelles villes ?

Une étape particulièrement importante à cet égard est certainement celle du choix de la ville et de la région. Tous les endroits n’offrent pas les mêmes possibilités d’investissement immobilier abordable. Certaines villes présentent un marché plus dynamique et plus rentable que d’autres, en fonction de l’offre et de la demande de loyers, des prix de l’immobilier, du coût de la vie, de la qualité des services, de l’attrait touristique, etc. En général, les villes les plus grandes et les plus peuplées, telles que :

  • Paris ;
  • Marseille ;
  • Lyon ;
  • Toulouse ;
  • Nantes ;
  • Nice ;
  • Montpellier garantissent plus de possibilités de louer un bien à un bon prix et rapidement en raison de la présence d’étudiants, de travailleurs, de touristes.

Cela dit, elles présentent également des coûts d’achat et de gestion plus élevés ainsi qu’une plus grande concurrence entre les investisseurs. Pour cette raison, il peut être intéressant d’évaluer également d’autres villes plus petites, mais en pleine croissance qui offrent des biens immobiliers à bon rapport qualité-prix et une demande locative croissante.

Afin de choisir la meilleure ville pour investir dans l’immobilier locatif, c’est conseillé d’effectuer des recherches approfondies sur le marché immobilier local, en comparant les prix de l’immobilier, les loyers, les taux d’occupation, le rendement moyen, la fiscalité, etc. Du reste, c’est important de prendre en compte les caractéristiques spécifiques du bien, telles que son type, sa taille, son emplacement, son état, sa finition, etc. En général, les biens les plus prisés sont ceux de petite ou moyenne taille, situés dans des zones centrales ou bien desservies, en bon état et meublés avec goût. C’est toujours utile de consulter un professionnel du secteur.